APL, retraites, cigarettes électroniques... Ce qui change au 1er octobre

L'utilisation de la cigarette électronique est maintenant interdite dans les établissements accueillant des mineurs et dans les espaces collectifs fermés des entreprises. L'utilisation de la cigarette électronique est maintenant interdite dans les établissements accueillant des mineurs et dans les espaces collectifs fermés des entreprises. [AFP / TOLGA AKMEN]

Baisse des APL, hausse du prix du gaz et du plafond du paiement sans contact... Plusieurs mesures du gouvernement doivent entrer en vigueur ce dimanche. CNEWS Matin fait le point sur huit nouveautés.

Diminution des APL de cinq euros

C'est une annonce qui avait fait grand bruit : l'aide personnalisée au logement baisse de cinq euros par mois.

Cette mesure concerne 6,5 millions de Français, dont 800.000 étudiants. Le chef de l'Etat a invité les propriétaires à diminuer leurs loyers de cinq euros mensuels pour compenser cette baisse.

Augmentation du prix du gaz à 1,2 %

En moyenne, les tarifs réglementés du gaz subissent une hausse de 1,2% au 1er octobre.

Si les Français n'utilisent cette énergie que pour cuisiner, ils verront le tarif augmenter de 0,4%, par contre ceux qui l'utilisent pour la cuisson et la production d'eau chaude feront face à une hausse de 0,7%.

Les plus affectés seront ceux qui l'utilisent pour le chauffage, avec une augmentation de 1,2%.

Mise en place de la nouvelle assurance-chômage

La nouvelle convention d'assurance-chômage, actée en mars dernier, prévoit différents changements. 

Lors de l'inscription à Pôle emploi, l'âge de d'entrée dans la filière senior passe de 50 à 55 ans. Une filière, qui donne droit à 36 mois d'allocation au lieu de 24.

Quant aux inscriptions entre 53 et 55 ans, les demandeurs d'emploi peuvent bénéficier de 30 mois d'indemnisation et de 6 mois supplémentaires s'ils suivent une formation. Les cotisations employeur augmentent de 0,05%. 

Revalorisation des retraites à 0,8%

La pension de retraite de base des régimes alignés - ceux des salariés du privés, des indépendants et des agriculteurs- est revalorisée à 0,8%. Elle avait été gelée en 2016.

Fin du cumul des mandats pour les sénateurs

La loi interdisant aux sénateurs de cumuler un mandat parlementaire avec un mandat local entre en vigueur aujourd'hui. Depuis les législatives organisées en juin dernier, les députés sont quant à eux déjà soumis à cette règle. 

Augmentation du plafond de paiement sans contact à 30 euros

Jusqu'ici plafonné à vingt euros, le paiement sans contact avec les cartes bancaires passe à trente euros.

A savoir : pour bénéficier de ce nouveau plafond, il faut attendre l'émission d'une nouvelle carte bleue par votre banque.

Interdiction de vapoter dans certains lieux publics

L'usage de la cigarette électronique est désormais interdit dans les transports collectifs fermés, dans les établissements accueillant les mineurs et dans les espaces collectifs fermés des entreprises (open space, salles de réunion, toilettes...).

En revanche, les vapoteurs peuvent continuer à fumer dans les bureaux individuels, si le règlement intérieur de l'entreprise ne l'interdit pas. 

Toute contravention peut être sanctionnée par une amende allant de 35 à 150 euros. 

Obligation de mentionner si une photo est retouchée

Les photographies à usage commercial doivent désormais comporter la mention «photographie retouchée» si l'apparence du mannequin a été modifiée par un logiciel de traitement d'image, pour affiner ou épaissir leur silhouette. 

Un décret qui concerne les messages publicitaires dans la presse, sur des affiches, sur internet ou encore dans les catalogues. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles