L'enfant qui avait contracté la rage est décédé

L'enfant avait été mordu par un chiot mi-août. [AFP / ARCHIVES]

Le petit garçon de 10 ans, qui avait contracté la rage lors d'un voyage au Sri Lanka, est décédé mardi 17 octobre à Lyon. 

L'enfant avait été mordu par un chiot sur une plage mi-août mais la famille ne s'était pas inquiétée, jugeant la morsure «banale». Le 4 octobre, il était hospitalisé en service de réanimation et quelques jours plus tard, l'Institut Pasteur confirmait le diagnostic de la rage. 

L'entourage du garçon vacciné

L'incubation chez l'homme de la maladie varie entre vingt et soixante jours en moyenne. Une soixantaine de personnes - membres de sa famille, élèves et personnels de l'école - ont été vaccinés en urgence, selon l'Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes. 

La France n'a pas connu de cas autochtone de la rage depuis 1924. Depuis 1970, 23 cas ont été observés sur des personnes après des retours de voyage à l'étranger. 

Pour rappel, en cas de morsure par un animal suspect, il faut laver la plaie à l'eau puis la désinfecter avec une solution antiseptique. Il faut ensuite consulter en urgence un médecin, qui prescrira un vaccin antitéanique et/ou des antibiotiques. En cas de doute, ce dernier pourra adresser le patient à un centre de traitement antirabique. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles