Alors que Manuel Valls critique Ramadan, son soutien pour DSK refait surface

Manuel Valls est une nouvelle fois ciblé par les réseaux sociaux après son tweet sur Ramadan. [AFP / PATRICK KOVARIK ]

Alors que l'islamologue Tariq Ramadan est en pleine tourmente médiatique, après que deux femmes ont porté plainte contre lui pour viol, Manuel Valls s'est saisi du sujet, suscitant moqueries et indignations des internautes.

Le député d'Essone s'est fendu d'un tweet ce lundi, assurant dénoncer depuis longtemps la «duplicité de Tariq Ramadan».

Mais l'intervention de l'ex-Premier ministre a beaucoup fait réagir. En cause ? Les propos de Manuel Valls lors de l'arrestation de son ami Dominique Strauss-Kahn, le 16 mai 2011. 

Au micro de RTL, le député-maire d'Evry avait affirmé que les images de DSK, inculpé pour tentative de viol, sortant menotté d'un commissariat de Harlem (New-York) étaient d'une «cruauté insoutenable».

«Cela fait près de trente ans que je fais de la politique, mais je n'ai jamais vu cela et je n'ai jamais ressenti cela. J'avais les larmes aux yeux. (...) DSK est un ami que je connais depuis longtemps», avait-il ainsi déclaré. 

Ces phrases choc sont ressorties pour confronter Valls après sa condamnation de Ramadan.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles