Le loup de retour en Bretagne ?

Rien ne signifie, pour l'heure, que le loup est bien installé en Bretagne. [AFP / ARCHIVES]

L’observatoire du loup a placé les départements bretons de l’Ille-et-Vilaine et des Côtes d’Armor sous surveillance après avoir relevé des incursions du loup dans la zone.

Comme l’explique à France Bleu Jean-Luc Valéry, de l’observatoire, il pourrait déjà y avoir eu une «dispersion» du loup dans un massif forestier. D’autant plus que dans le même temps, il y a eu au cours de l’année et plus particulièrement en octobre des «prédations sur ovins qui ne sont pas très claires».

Toutefois, comme le souligne Jean-Luc Valéry, ces éléments ne signifient pas que le loup est déjà installé dans la région.

Le placement des deux départements sous surveillance permettra à l’observatoire de relever toute évolution de la situation : «Nous essayons d’anticiper pour connaître le terrain à fond avant qu’il ne soit installé ou en cours d’installation». 

Dans un rapport de suivi publié en mai dernier, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) relevait une augmentation du nombre de «zones de présence permanente» (ZPP) du loup, passant de 49 en 2015-2016 à 57 en 2016-2017. Toutefois, l'Office national ne comptabilisait pas la région bretonne dans ces nouvelles zones de présence du loup. Difficile donc d'établir avec certitude un retour du «canis lupus» en Bretagne

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles