La tombe d'Abel Chennouf, victime de Mohamed Merah, profanée

Albert Chennouf-Meyer a immédiatement alerté la mairie de Manduel et la municipalité a porté plainte.[AFP]

La stèle érigée à la mémoire d'Abel Chennouf, l'un des trois militaires tués par le terroriste islamiste Mohamed Merah, a fait l'objet de dégradations récentes dans le parc de Manduel (Gard).

Elles ont été constatées jeudi matin par le père du soldat qui appartenait au 17e régiment du Génie parachutiste de Montauban. Sur un cliché de la stèle, on constate notamment que la photo en porcelaine d'Abel Chennouf a été brisée.

img_4927-e126a1-01x.jpeg

Albert Chennouf-Meyer a immédiatement alerté la mairie de Manduel et la municipalité a porté plainte. Des gendarmes se sont rendus sur place pour constater la profanation. L'enquête ouverte sera chargée de retrouver l'identité du ou des auteurs des faits.

Abel Chennouf et Mohamed Legouad, deux militaires, avaient été tués le 15 mars 2012 par Mohamed Merah qui avait par ailleurs gravement blessé Loïc Liber.

Quatre jours avant, Merah avait assassiné Imad Ibn Ziaten, un autre soldat.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles