Policiers tués à Magnanville : un homme mis en examen

Le suspect est bien connu des services antiterroristes. [SYLVAIN THOMAS / AFP]

Un proche du jihadiste Larossi Abballa, qui a tué en juin 2016 un policier et sa compagne à leur domicile de Magnanville (Yvelines), a été interpellé ce lundi 11 décembre et placé en détention provisoire.

Présenté à un juge d'instruction, il a été mis en examen notamment pour complicité d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en relation avec une entreprise terroriste. 

L'ADN de cet «homme de 24 ans au profil radicalisé» a été retrouvé sur sur l'ordinateur du couple. 

Si le suspect n'est pas fiché S, il est pourtant bien connu des services antiterroristes. En septembre 2016, il avait en effet déjà été mis en examen pour «non-dénonciation d'un crime terroriste» dans l'enquête sur le commando de femmes soupçonnées d'avoir préparé un attentat à la voiture piégée en septembre 2016, près de Notre-Dame de Paris. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles