Paris : les quatre grands chantiers attendus pour l'année 2018

Les travaux de réhabilitation de la bourse de commerce de Paris seront finis, à la fin de l'année. Les travaux de réhabilitation de la bourse de commerce de Paris seront finis, à la fin de l'année.[© Fondation Pinault]

Ils vont faire le Paris de demain. Quatre chantiers emblématiques – qui concernent à la fois la culture, les loisirs ou encore la justice – sont en passe de sortir de terre, après plusieurs mois ou années de travaux.

Dans le courant de l'année, ils ouvriront au public, améliorant et sécurisant ainsi le quotidien des Parisiens. Tous font déjà parler d'eux par leur caractère exceptionnel. Voici ces quatre chantiers passés au crible.

La tour Eiffel abritée derrière des parois pare-balles

Dès juillet, une enceinte délimitera l’accès à la Dame de fer, afin de protéger les visiteurs de l’un des monuments les plus visités au monde. Chaque année, près de sept millions de personnes se pressent autour de ce monument, datant de 1889.

L'enceinte de sécurité se composera de clôtures grillagées côté jardins et de deux parois pare-balles transparentes de trois mètres de haut sur le quai Branly et l’avenue Gustave-Eiffel (7e).

Le Jardin d’acclimatation entièrement revisité

Le 1er mai, le célèbre parc d’attractions de l’ouest parisien (16e) dévoilera son nouveau visage. Totalement rénové dans un style «steampunk» futuriste, le jardin sera doté de 17 nouvelles attractions, dont trois montagnes russes.

Près d'une centaine d’animaux et 150 oiseaux évolueront également dans des enclos et une volière repensés spécialement. Le parc espère ainsi attirer trois millions de visiteurs par an, soit un million de personnes supplémentaires.

La Cité judiciaire, épicentre de la justice parisienne

Son ouverture était prévue pour fin 2017, mais face au risque terroriste, le ministère de la Justice avait préféré renforcer les mesures de sécurité et repousser sa mise en fonction. C’est finalement mi-avril que la Cité judiciaire, située Porte de Clichy (17e), devrait ouvrir pour de bon.

Accueillant près de 10 000 personnes par jour sur 104 000 m2, elle regroupera le TGI de Paris, tous les tribunaux d’instance de la capitale, la Maison de l’ordre des avocats ainsi que le nouveau «36», la direction régionale de la célèbre police judiciaire. Au centre de cette Cité, trône l’immense structure vitrée de 38 étages, imaginée par l’architecte italien Renzo Piano.

La nouvelle Collection Pinault dédiée à l’art contemporain

Ce musée de 13 000 m2, installé dans l’ancienne Bourse de commerce (1er), accueillera dans les mois à venir l’imposante collection d’art contemporain de l’homme d’affaires François Pinault.

Ce dernier a d'ailleurs fait appel à l’architecte japonais, Tadao Ando, pour moderniser les lieux, tout en conservant cet ensemble architectural classé monument historique. Plus de 2 000 visiteurs y seront attendus chaque jour, dès le début de l’année 2019.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles