Notre-Dame-des-Landes : «Nous commencerons» les expulsions le 30 mars, assure Philippe

Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 17 janvier 2018 [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP] Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, le 17 janvier 2018. [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

L'expulsion des occupants illégaux de la zone où devait se construire l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, auquel le gouvernement a renoncé, commencera le 30 mars s'ils ne sont pas partis d'ici là, a déclaré mercredi Edouard Philippe.

«Nous devons, si nous voulons respecter la loi, respecter la trêve hivernale. La trêve hivernale ça se termine le 30 mars. Nous pourrons constater le départ volontaire des occupants le 30 mars. Et si tel n'est pas le cas, nous commencerons à procéder aux expulsions», a déclaré le Premier ministre sur TF1.

La libération des axes routiers devra quant à elle intervenir «dans quelques jours».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles