Vol MH370 : il soupçonne la France de cacher des informations

Ghyslain Wattrelos en décembre 2016 lors d'une conférence de presse à Madagascar.[RIJASOLO / AFP]

Dimanche sur France Info, Ghyslain Wattrelos, dont la femme et les deux enfants étaient à bord du vol MH370 de la Malaysia Airlines, a déclaré : «il y a quelque chose qu'on ne veut pas dire dans cette histoire».

«Je ne crois pas qu'on ne sache pas ce qui s'est passé. Je suis à peu près persuadé que l'avion a été abattu, maintenant on ne veut pas le dire» déclare Ghyslain Wattrelos sur France Info. Il s'est lancé dans une enquête pour découvrir où et comment avait disparu le vol MH370 en mars 2014.

Selon lui, la France a des informations sur cette affaire qu'elle ne donne pas aux familles des victimes, comme aux juges. Il raconte d'ailleurs que «les Australiens ont sorti une photo française, il y a quelques mois, alors que la France nous disait ne rien avoir».

Ghyslain Wattrelos s'interroge également sur le silence des pays voisins de la Malaisie qui auraient dû voir passer l'avion dans leurs couloirs aériens et qui pourraient donc fournir des informations supplémentaires, comme le Vietnam et la Thaïlande. «Pourquoi se taisent-ils ?» s'interroge-t-il.

Toutes ces zones d'ombre le poussent à écrire une lettre à Emmanuel Macron, pour pouvoir prendre connaissance des avancées de l'affaire : «il y a le Bureau d'enquête et d'analyses qui est allé faire un rapport sur place au bout d'une semaine. Nous n'avons jamais eu ce rapport. Nous n'avons jamais rien eu.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles