Quels sont les avantages du statut de cheminot ?

Le statut de cheminot octroyé par la SCNF offre plusieurs acquis. [LUDOVIC MARIN / AFP]

Présentant, lundi 26 février, une vaste réforme de la SNCF, le Premier ministre, Edouard Philippe, a indiqué qu'il n'y aurait plus, «à l'avenir», de recrutement au statut de cheminot. Quels sont les avantages de ce statut ?

Instauré en 1909, avant même la création de la SNCF, puis consolidé en 1937, soit au moment où le groupe ferroviaire français est fondé, le statut de cheminot offre au salarié qui en est détenteur plusieurs acquis.

Cependant, tous les employés de la SNCF ne jouissent pas de ce statut. Il n’est, en effet, accordé qu’aux recrues de moins de 30 ans. Aujourd'hui, 92 % des 150.000 salariés de l'entreprise possèdent le statut de cheminot.

Un emploi à vie garanti

Il est impossible de licencier un cheminot. Plus précisément, le licenciement économique n’existe pas. En effet, seule une faute grave peut entraîner un renvoi de l’entreprise. Mais, en contrepartie, la période d’essai peut varier de un à deux ans et demi.

Un régime de sécurité sociale et de retraite spécifiques 

Les cheminots bénéficient d'un régime de sécurité sociale dédié qui leur donne accès à des centres médicaux gratuits.

En outre, en ce qui concerne la retraite, si d'ici à 2024, l'âge de départ va légèrement augmenter, il reste toujours plus bas que la moyenne.

Ainsi, les conducteurs seront retraités à 54 ans au lieu de 52, tandis que les travailleurs sédentaires passeront de 55 à 57 ans. 

La pension des cheminots s’élève quant à elle à 75 % du salaire des six derniers mois alors que, dans le privé, elle est basée sur le salaire moyen des 25 meilleures années.

Des congés adaptés

Les cheminots disposent également de 28 jours de congés payés par an. C'est un de plus par rapport à ce que prévoit le code du travail.

Concernant les RTT, leur nombre varie de dix (par an) pour le personnel administratif à 22 pour les conducteurs et 28 pour les agents travaillant la nuit.

En outre, quand les cheminots dépassent le temps de travail réglementaire (soit sept heures par jour ou 35 heures par semaine), des RTT supplémentaires leur sont accordées.

Des voyages gratuits ou à prix très réduit

La SNCF appelle ce dispositif : «facilités de circulation».

Grâce à un Pass spécifique, le «Pass Carmillon», les salariés de la SNCF peuvent en effet voyager gratuitement sur le réseau national.

Leurs conjoints et enfants de plus de 21 ans bénéficient, eux, de seize trajets gratuits par an et ne payent que 10% du prix public une fois cette limite dépassée. Les retraités conservent cet avantage.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles