Une troisième femme porte plainte pour viols contre Tariq Ramadan

Tariq Ramadan est déjà mis en examen pour deux viols présumés. [MEHDI FEDOUACH / AFP]

Une troisième femme a déposé plainte pour viols auprès du parquet de Paris à l'encontre de l'islamologue Tariq Ramadan. 

La plaignante, une mère de famille d'une quarantaine d'années qui souhaite garder l'anonymat, affirme avoir subi de multiples viols entre 2013 et 2014. Le dernier, en juin 2014, aurait été particulièrement violent, rapporte Europe 1. Elle accuse en effet Tariq Ramadan de l'avoir étranglée avec une ceinture : «je n'arrivais plus à respirer, et plus je me débattais, enfin j'essayais de me débattre et plus il serrait». 

Chantage et menaces

La quadragénaire dit par ailleurs avoir été menacée à plusieurs reprises, notamment par SMS. «Etant sous son emprise, et comme il menaçait ma famille et moi-même, qu'il m'insultait et qu'il me rabaissait, j'exécutais ses ordres», rapporte-t-elle. Selon les informations de la radio, la plaignante avait confié à Tariq Ramadan son passé d'escort-girl et son implication dans l'affaire du Carlton de Lille. Des confessions dont se serait servi l'intellectuel musulman pour exercer son chantage. 

Cette femme aurait à sa disposition des centaines de captures de messages écrits, plusieurs photos et même un message vocal. 

Tariq Ramadan est déjà mis en examen pour deux viols présumés, l'un sur personne vulnérable en 2009 et l'autre en 2012, et a été écroué à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne). 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles