Il se filme en train de battre son chien, la police intervient

La race des American Staffordshire est particulièrement ciblée par les maltraitances.[Creative Commons]

Le propriétaire du chien s’était filmé en train de maltraiter l’animal, et avait publié la vidéo sur les réseaux sociaux, suscitant l'indignation des associations.

C’est la Fondation Assistance aux Animaux qui a porté plainte pour «acte de cruauté» en découvrant les images sur Snapchat. Elles présentaient le chiot, suspendu par la peau du coup et violemment frappé par son propriétaire, à l’aide d’une ceinture.

Grâce aux informations fournies par la fondation et à une courte enquête, les policiers sont rapidement remontés jusqu’au domicile du propriétaire du chiot, et ont saisi l’animal.

«Naya, American Staffordshire de quatre mois, est maintenant dans notre refuge de Villevaudé (Seine-et-Marne)», explique Anne-Claire Chauvancy, membre de la fondation au journal Le Parisien. «Elle porte encore les traces des coups et est extrêmement craintive», a-t-elle ajouté.

Dans un communiqué, la Fondation Assistance aux Animaux ajoute qu’elle souhaite «faire appliquer les sanctions pénales encourues à l’auteur des faits honteux et passibles de 30.000 euros d’amende et de deux ans de prison ferme».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles