Nicolas Hulot en médiateur à propos des voies sur berges ?

Le ministre a invité Anne Hidalgo et Valérie Pécresse pour une réunion. [© KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Une intervention pour apaiser les esprits ? Alors que la bataille continue concernant la piétonnisation des voies sur berges à Paris, Nicolas Hulot s’est posé ce mardi sur France Inter, en conciliateur.

Le ministre de la Transition écologique a lancé une invitation à Anne Hidalgo, la mairie socialiste de Paris, à Valérie Pécresse, la présidente LR de la région, ainsi qu’aux présidents des départements de petite couronne. 

Il souhaite «regarder ensemble» comment faire pour que la piétonnisation «soit moins brutale pour les automobilistes». Nicolas Hulot a ainsi évoqué la possibilité de créer des parkings aux portes de Paris, «à des tarifs raisonnables», pour que les automobilistes venus de banlieue puissent y laisser leur véhicule. 

Une idée proche de celle émise par Valérie Pécresse dans son contre-projet de «piétonnisation progressive», qu’elle a détaillé dans une lettre envoyée lundi à Nicolas Hulot.

Anne Hidalgo, qui a pris un nouvel arrêté la semaine dernière après l’annulation du premier par la justice, fin février, n’a pas souhaité réagir. Concernant la bataille des chiffres, une pétition «contre la fermeture des voies» s’approchait ce mardi soir des 27 000 signatures. Celle en faveur de la piétonnisation en comptait près de 37 000. n

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles