Plus de 10.000 morts par an à cause d'un mauvais usage des médicaments

Un colloque est organisé ce jeudi après-midi sur le sujet. [PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives]

Un collectif de professionnels de la santé tire la sonnette d’alarme ce jeudi 22 mars : plus de 10.000 Français meurent chaque année en raison d’un mauvais usage de médicaments.

A ces 10.000 décès, s’ajoutent «plus de 130.000 hospitalisations» d’une dizaine de jours en moyenne, ajoute le collectif dans un communiqué. Les causes des accidents sont diverses et résultent d’un mauvais dosage, d’une mauvaise prise, du non-respect du traitement prescrit ou encore de l’interaction entre plusieurs médicaments.

Une «cause» de santé publique

Ces chiffres sont d’autant plus inquiétants que dans «45 à 70% des cas », ces accidents «seraient évitables», écrit le «Collectif du Bon Usage du Médicament».

Interrogé sur RTL ce jeudi le Dr Baseilhac, qui a piloté l’étude du collectif, souligne : «c’est pas seulement un fléau, ça devient une cause» de santé publique.

C’est d’ailleurs pour cette raison que le collectif présentera dix préconisations à la ministre de la Santé Agnès Buzyn, lors d’un colloque organisé ce jeudi après-midi. Parmi ces préconisations, le Dr Baseilhac évoque la nécessité de «mettre l’accent sur la collaboration professionnelle», notamment entre médecins et pharmaciens, ou encore la création d’un numéro vert.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles