Violences à la fac de Montpellier : le doyen et un professeur mis en examen

Les deux hommes ont par ailleurs été suspendus de leurs fonctions.[Capture Google Street View]

Le doyen démissionnaire de la fac de droit de Montpellier et un professeur, ont été mis en examen dans l'enquête sur l'intrusion violente d'hommes cagoulés contre des étudiants grévistes. 

Le doyen de l'université, Philippe Pétel, a été mis en examen pour complicité d'intrusion et le professeur Jean-Luc Coronel a été mis en examen pour complicité d'intrusion et violences en récidive (il avait déjà été condamné en 2013). Les deux hommes avaient été placés en garde à vue mercredi. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, des hommes cagoulés avaient fait irruption dans l'amphithéâtre occupé par des étudiants grévites puis les avaient violemment expulsé. Des vidéos relayées sur les réseaux sociaux montraient notamment ces hommes frapper des étudiants avec des morceaux de planche ou de palette de bois. 

Accusé par des étudiants d'avoir été à l'origine de cette «expédition punitive», le doyen Philippe Pétel avait présenté sa démission dès vendredi soir. Des témoins affirment également avoir reconnu des professeurs lors de cette intrusion.

Outre l'enquête judiciaire, une enquête administrative a également été ouverte. La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal avait annoncé un peu plus tôt ce jeudi que le doyen et le professeur ont été suspendus de leurs fonctions. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles