Transports en commun : le comité d'experts sur la gratuité mis en place

La commission sera présidée par l'ancien PDG de SNCF réseau, Jacques Rapoport. [© JACQUES DEMARTHON / AFP]

La commission Rapoport doit être installée ce mercredi matin, à l’occasion du conseil d’administration d’IDF Mobilités (ex-Stif). Des experts vont ainsi réfléchir à une possible gratuité des transports en commun franciliens.

La formation de ce comité, qui sera mené par l’ancien PDG de SNCF réseau, Jacques Rapoport, a été souhaitée par la présidente de l’institution et de la région, Valérie Pécresse, afin d’évaluer cette éventualité «sans parti pris». Une initiative décidée en réaction à l’idée lancée par Anne Hidalgo, fin mars.

Mais le principal frein sera le coût d’une telle mesure. Les recettes des usagers sont estimées à trois milliards d’euros, ce qui amputerait le budget d’IDF Mobilités d’un tiers environ. Le vice-président de la région aux Transports, Stéphane Beaudet, estime également que les voyageurs respecteraient moins des transports gratuits et auraient donc davantage tendance à les dégrader.

A l’opposé, certains ­défendent l’utilité de ce projet, comme Ariel Weil, maire PS du 4e arrondissement et économiste. Dans une tribune sur le HuffPost, celui-ci imagine même un prix du métro «négatif», en tenant compte des bienfaits qu’il a pour l’ensemble de la ville, en terme de gain de place par rapport aux voitures et de lutte contre la pollution.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles