Notre-Dame-des-Landes : les zadistes acceptent de déposer des projets nominatifs

«Nous voulons stopper l'escalade de la tension sur la zone», ont fait savoir les zadistes. [JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP]

Une délégation d'occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes ont accepté de répondre favorablement à la demande du gouvernement, en déposant des projets nominatifs. 

Le gouvernement a en effet laissé jusqu'au 23 avril aux zadistes pour présenter leurs projets agricoles ou para-agricoles nominatifs. 

Alors que les occupants de Notre-Dame-des-Landes dénonçaient jusqu'à présent un délai trop court, ils ont déposé ce vendredi 20 avril à la préfecture de Nantes 40 projets nominatifs, certains individuels et d'autres collectifs. «Nous décidons aujourd'hui de répondre aux injonctions du gouvernement. Nous voulons stopper l'escalade de la tension sur la zone et obtenir enfin le temps nécessaire au dialogue et à la construction du projet que nous défendons», a souligné la délégation devant la presse. 

De son côté, Nicole Klein, préfète des Pays de la Loire a salué un «signe de bonne volonté». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles