Vers un service national obligatoire d'un mois ?

Voulu par Emmanuel Macron, le service national universel (SNU) devrait durer un mois. [CLAUDE PARIS / POOL / AFP]

Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, le service national universel devrait concerner les jeunes à partir de 16 ans et serait obligatoire pendant un mois, d'après le Journal du dimanche (JDD). 

Dans son édition du 29 avril, l'hebdomadaire indique en effet que ce serait le scénario privilégié par le groupe de travail chargé de définir les contours du futur service national universel (SNU) qui, jeudi, a rendu son rapport à l’Elysée.

Dans le détail, cette période obligatoire d'un mois se déroulerait en internat et serait consacrée «à des activités sportives, à l’enseignement des gestes de premiers secours et l’acquisition de réflexes en cas de situation de crise, ainsi qu’à la transmission des valeurs civiques et républicaines », selon les préconisations du groupe de travail présidé par le général Daniel Ménaouine.

Les arbitrages présidentiels sur le sujet devraient être connus «courant mai», a de son côté assuré un proche du chef de l'Etat au JDD. 

Le problème du financement

Mais alors que le SNU devrait mobiliser entre 600.000 et 800.000 jeunes chaque année, la question du financement serait encore loin d'être réglée.

Si, en février dernier, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, avait défendu le projet en parlant «d'un moment de rencontre entre la jeunesse [du] pays et la nation», sa faisabilité avait déjà suscité bon nombre d'interrogations. 

D'une part, en raison du poids financier du SNU - estimé entre 2 et 3 milliards d’euros par an par Emmanuel Macron pendant sa campagne - et, d'autre part, par les capacités d’accueil des armées, réduites depuis la suppression, en 1997, du service militaire.

«Même pour un mois, il s’agirait d’une ­organisation très lourde, nécessitant des hébergements et des dizaines de milliers d’encadrants», a d'ailleurs tenu à souligner le député LR François Cornut-­Gentille, rapporteur spécial des crédits de la Défense. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles