La cagnotte de soutien aux grévistes de la SNCF dépasse le million d'euros

L’intégralité de la somme récoltée «ira directement, sans intermédiaires, aux fédérations de cheminots».[BERTRAND LANGLOIS / AFP]

Du soutien malgré les désagréments. Alors que les cheminots poursuivent ce vendredi 4 mai leur mouvement de grève, la cagnotte en ligne destinée à soutenir financièrement les grévistes a dépassé le million d'euros. 

Ce vendredi, à midi, 26.293 personnes avaient contribué à cette cagnotte lancée sur le site Leetchi le 23 mars dernier par une trentaine d’écrivains, réalisateurs et universitaires.

«Chacun comprend que les journées de grève coûtent et que pour le succès de leurs revendications, il importe que le mouvement puisse durer», avaient expliqué à l’époque les créateurs de la cagnotte, sur un blog de Mediapart. «Nous avons de la sympathie pour les cheminots grévistes. Ils défendent un de nos biens communs, une entreprise de service publique», avaient-ils ajouté.

La somme reversée directement aux fédérations

Quelques jours plus tard, le sociologue Jean-Marc Salmon avait précisé sur la page de la cagnotte que l’intégralité de la somme récoltée «ira directement, sans intermédiaires, aux fédérations de cheminots».

Jeudi, il avait d'ailleurs remis symboliquement un faux chèque d'un million d'euros aux syndicats. «Votre grève soulève de grands espoirs dans le pays», avait-il alors souligné. 

Pour contester contre la réforme du rail initiée par le gouvernement, l’intersyndicale de la SNCF a appelé à la grève «deux jours sur cinq», sur une période de trois mois. Initié cette semaine, le mouvement a été l'un des plus suivis de ces dix dernières années. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles