Orange a émis le dernier télégramme de l'histoire en France

Le 30 avril 2018, à 23h59, le télégramme a, en France, tiré sa révérence (illustration). [Capture Twitter / @crozierblog].

C'est une page de l'histoire des télécommunications qui se tourne. Le 30 avril 2018, à 23h59 très précisément, Orange a émis le dernier télégramme de l'histoire de France.

Le télégramme utilisé pour illustrer l'article est un photomontage réalisé par un employé d'Orange, comme ce dernier l'a lui même précisé sur Twitter.

Lancé en 1879 dans l'Hexagone, le service était géré par France Télécom, devenu Orange en 2003.

Une longévité de cent trente-neuf ans pour le télégramme, qui, comme l'a écrit Sébastien Crozier, président de la CFE-CGC d’Orange, doit laisser sa place au profit des nouvelles technologies.

Selon le site spécialisé universfreebox.com, en 2005, environ 900.000 envois de télégrammes étaient encore recensés par an en France.

Un chiffre qui n’a fait qu'inexorablement que chuter au fil des années, les fameuses missives ponctuées de «stop» étant impitoyablement concurrencées par les smartphones, inévitables pourvoyeurs de mails et autres SMS

Pour expédier un télégramme jusqu’au 30 avril dernier, un particulier devait ainsi appeler un numéro gratuit et dicter son message à un téléconseiller, lequel le recopiait et l’archivait avant de l’envoyer par courrier.

Une autre possibilité consistait à passer une commande sur le site Telegramme.com.

Mais qui donc utilisait encore ce service, s'interroge universfreebox ? Principalement des professionnels, comme des entreprises de transport, des agences immobilières, des tribunaux et quelques particuliers pour certains événements (naissance, décès…).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles