Ouverture d'une enquête après la découverte d'ossements humains à Paris

Un morceau de crâne et une quinzaine d'os ont été découverts. [Yasuyoshi CHIBA / AFP]

Ce vendredi 4 mai, tandis que des ouvriers effectuaient des travaux dans le 13e arrondissement de Paris, des ossements humains ont été déterrés. 

C'est sous l'asphalte de la rue de la Reine-Blanche, non loin de l'avenue des Gobelins, que ces ouvriers, dépêchés pour réparer une fuite de canalisation, ont découvert un morceau de crâne humain, ainsi qu'une quinzaine d'autres os, comme le rapporte le Parisien

Les ossements ont été transportés à l'Institut médico-légal (IMPL) de Paris, pour confirmer qu'il s'agit bien de restes humains et déterminer les circonstances du décès. Mais selon une source proche du dossier interrogée par le quotidien francilien, ces ossements «n'inquiète[nt] pas grand monde», parce qu'il pourrait s'agir de restes provenant d'anciens cimetières parisiens. 

En effet, il n'est pas rare de tomber sur un os en creusant le sol parisien : en février 2015, plus de deux cents squelettes avaient ainsi été découverts sous un supermarché Monoprix, situé sur le Boulevard Sébastopol (2e arrondissement). Une enquête avait révélé qu'il s'agissait d'un cimetière médiéval datant du 14e siècle, où des victimes de la peste avaient été enterrés.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles