3 interpellations après l'attaque du commissariat de Champigny

Suite à l'attaque du commissariat de Champigny-sur-Marne, la police a procédé à trois interpellations.[FRED TANNEAU / AFP]

Le commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) a été attaqué dans la nuit de vendredi à samedi par plusieurs dizaines de personnes qui ont tiré divers projectiles, notamment des cocktails Molotov. Trois des assaillants ont été interpellés.

L’attaque a commencé en pleine nuit, vers minuit et demi. Trente personnes, selon les informations du journal Le Parisien, vêtues de sombre, se sont présentées face au bâtiment, et sont rapidement passées à l’attaque, tirant des cocktails Molotov et des feux d’artifice sur le commissariat, situé place Rodin.

Une fois cette salve terminée, une quinzaine d’autres personnes sont arrivées équipées de barres de fer et d’autres projectiles. Face au danger, les policiers ont dû appeler des renforts et répliquer à l’aide de grenades de désencerclement et de gaz lacrymogènes.

Assez pour faire fuir les assaillants vers la tour Rodin. Au passage, ces derniers ont détruit un arrêt de bus et incendiés deux voitures. Des incendies rapidement jugulés par l’intervention des pompiers, protégés par la police. Le calme est ensuite revenu dans le quartier, permettant aux forces de l'ordre d’interpeller trois des assaillants.

Ces nouveaux heurts interviennent dans un climat particulièrement tendu dans ce quartier de Champigny-sur-Marne depuis l’interpellation samedi dernier de trois hommes après des tirs de mortier. Le lendemain, une manifestation de soutien à l’égard de ces trois personnes gardées à vue avait dégénéré.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles