Lens : arrestation d’un homme soupçonné d’une vingtaine d’agressions sexuelles et de viols sur mineures

Le suspect était inscrit au fichier des auteurs d'infractions sexuelles. [AFP / ARCHIVES]

Un homme de 38 ans, soupçonné d’une vingtaine d’agressions sexuelles et de viols sur mineures dans la région de Lens (Pas-de-Calais), a été interpellé mercredi.

Selon les informations d’Europe 1, le suspect usait du même mode opératoire pour entrer en contact avec ses victimes. Grimé en policier et muni d’une arme factice, il prétextait des contrôles anti-drogue pour approcher des fillettes et adolescentes. Il les soumettait alors à une «palpation de sécurité». En réalité, des attouchements sexuels et parfois même des pénétrations digitales.

Victimes âgées de 8 à 16 ans

Les faits auraient été commis entre l’été 2017 et ces dernières semaines. Une vingtaine de plaintes, émanant de victimes âgées de 8 à 16 ans, ont été déposées.

Lors de sa garde à vue, l’homme de 38 ans a reconnu les faits. Il devait être présenté à un juge d’instruction en vue de sa mise en examen.

Les enquêteurs ont par ailleurs découvert que le suspect a déjà été condamné dans le passé dans une affaire d’agression sexuelle et de viol sur mineur. Selon Europe 1, il figurait ainsi au FIJAISV, le fichier judiciaire national automatisé des auteurs d’infractions sexuelles.

Ce dernier point ne manque pas de faire écho à la dramatique affaire Angélique. L’homme, qui a reconnu avoir violé puis tué la fillette de 13 ans, était en effet inscrit au fichier des délinquants sexuels. Il avait été condamné en 1996 pour «viol avec arme sur mineure de moins de 15 ans», «attentats à la pudeur aggravés» et «vol avec violence».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles