Condamné en comparution immédiate pour cambriolage, il recommence le lendemain

Vendredi 11 mai, le tribunal de Nantes (Loire-Atlantique) n'avait pas prononcé son maintien en détention.[AFP]

Condamné vendredi en comparution immédiate à trois mois ferme de prison, un jeune homme de 19 ans a été arrêté le lendemain pour une nouvelle tentative de cambriolage.

Le tribunal de Nantes (Loire-Atlantique) avait pourtant décider de lui donner une deuxième chance, après le cambriolage d'un café à Oudon mardi 8 mai. Il n'avait pas prononcé son maintien en détention vendredi, rapporte Ouest-France.

Mais le jeune homme n'a visiblement pas été impressionné par cette première arrestation. Dans la nuit de vendredi à samedi, il visite un fleuriste, un salon de coiffure, une boulangerie et le bureau de Poste d'Ancenis, où une alarme va finir par sonner. C'est dans le bureau de Poste, que le suspect va être arrêté par les gendarmes.

En fouillant son sac à dos, ils découvrent des objets provenant des lieux qu'il a visités. Le jeune homme, qui a reconnu les faits, a été placé en garde à vue.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles