Un randonneur meurt après avoir mangé une plante toxique

L'aconit, une herbe parmi les plus toxiques en Europe, est aussi appelée capuche de moine, sabot du pape, tue-loup bleu, ou encore pistolet. L'aconit, une herbe parmi les plus toxiques en Europe, est aussi appelée capuche de moine, sabot du pape, tue-loup bleu, ou encore pistolet. [© capture Youtube officinalis.com]

Un homme de 75 ans est décédé ce week-end après avoir ingurgité une plante toxique ramassée lors d'une randonnée dans le massif du Canigou (Pyrénées-Orientales).

Accompagné de sa femme, le randonneur voulait ramasser du couscouil, une plante sauvage comestible très appréciée dans la région, le plus souvent consommée en omelette ou en salade, ont indiqué les gendarmes.

Mais il a fait une erreur et a ramassé de l'aconit, une herbe parmi les plus toxiques en Europe. Or, de retour de sa promenade, le couple a cuisiné ladite plante. Le septuagénaire est décédé quelques minutes après en avoir mangé, tandis que sa compagne, du même âge, a été prise de nausées et de vomissements. Hospitalisée à Perpignan, ses jours ne sont désormais plus en danger.

Un précédent le mois dernier

Une randonneuse avec laquelle le couple avait partagé la cueillette a également été hospitalisée, mais dans un état moins préoccupant.

La gendarmerie a ouvert une enquête et une autopsie de la victime a été demandée. A l'approche de l'été, les autorités invitent les randonneurs à la plus grande vigilance lorsqu'ils consomment des plantes cueillies en haute montagne, quitte à demander à un spécialiste avant de les cuisiner.

Le mois dernier, selon La Dépêche, c'était une famille entière qui avait été gravement intoxiquée en Andorre après avoir mangé une plante toxique cueillie dans la montagne.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles