Hérault : un élève de sixième exclu pour agression sexuelle

Un collégien de 12 ans agressé sexuellement, victime du jeu de l olive.[FRANK PERRY/ AFP]

Le 4 juin dernier, Hugo, jeune élève de 6e au collège Saint-Gervais-sur-Mare, au nord de Béziers, a été agressé sexuellement à l’aide d’un bâton par un de ses camarades alors qu’il se trouvait en cours de sport.

Dans les cours de récréation de l’Hérault, après le jeu du foulard, un autre phénomène de mode s’est développé : le jeu de l’olive. Les enfants s’amusent à introduire divers objets dans l’anus d’un camarade à travers ses vêtements, et bien souvent contre sa volonté.

La mère d’Hugo a porté plainte et a décidé de faire écho pour que ce jeu cesse. Le médecin traitant de l'enfant a en effet constaté l’agression qui a valu à Hugo un jour d’ITT. L’auteur des faits a été exclu définitivement de l’établissement.

Des défis lancés sur les réseaux sociaux

Plusieurs élèves du collège ont été victimes de ce genre d’agression. Les défis étant lancés sur les réseaux sociaux, aucun élève n’avait porté plainte jusque-là, par peur de représailles. Aucun élève n’avait mesuré la gravité de ce jeu. L’Éducation nationale a par conséquent réagi.

Encore sous le choc, Hugo ne souhaite plus retourner en cours. Sa mère Sandrine, ne souhaite en aucun cas que l’affaire soit étouffée. «La prévention est nécessaire (…) que l'Éducation nationale fasse son boulot» a-t-elle expliqué.

Depuis cet évènement, les enseignants et le chef d’établissement ont sensibilisé leurs élèves et ont exigé que ce jeu de l’olive soit aboli.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles