IDF : une eau moins calcaire pour près d'un million de Franciliens

L'eau en Ile-de-France est particulièrement calcaire. [© JAUBERT/SIPA]

Finies la peau irritée, les plaques blanches sur la porte de douche et les machines encrassées.

A partir de ce week-end, près de 900 000 Franciliens bénéficieront d’une eau adoucie, c’est-à-dire beaucoup moins chargée en ­calcaire, grâce à l’inauguration de deux nouvelles usines de traitement des eaux, à Suresnes (92) et Flins (78).

Equipées de filtres spéciaux, ces deux structures distribueront une eau purgée des fines particules de roches sédimentaires, très présentes en Ile-de-France. Le coût de construction de ces installations aura un impact sur le prix de l’eau, compris entre 12 et 50 euros par mois, selon Suez.

Mais les économies globales, notamment concernant la surconsommation énergétique des ­appareils ménagers, sont ensuite estimées à 140 euros par an et par foyer. La région francilienne est l’une des plus touchées par le problème du calcaire, avec les Hauts-de-France.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles