Afghanistan : un bus saute sur une mine, 8 morts, 40 blessés

Le 21 février 2016, le personnel afghan de la sécurité anti-mines déminerait des mines d'un champ du district de Panjwai, dans la province de Kandahar. [JAVED TANVEER / AFP]

Un bus a sauté sur une mine mardi dans l'ouest de l'Afghanistan, faisant au moins huit morts et quarante blessés, pour la plupart des femmes et des enfants, a-t-on appris auprès de responsables.

«C'était une mine posée par les talibans pour frapper les forces de sécurité. Mais elle a touché un bus de passagers», a déclaré à l'AFP le porte-parole de la police de la province de Farah, Muhibullah Muhib.

Selon le porte-parole du gouverneur Naser Mehri, qui a confirmé le bilan, «l'incident s'est produit à 4H30 (00H00 GMT). Le bus effectuait la liaison Herat-Kaboul quand il a sauté sur une mine dissimulée sur la route dans le district de Bal Baluk à Farah».

Les véhicules sont obligés d'emprunter le «ring», la route circulaire tracée autour de l'Afghanistan pour relier les grandes capitales entre elles et qui passe bien au sud d'un axe direct Herat-Kaboul.

Les talibans, qui bénéficient du soutien de l'Iran voisin, ont resserré leur étau sur la province occidentale, frontalière de l'Iran, et tenté une nouvelle fois au printemps de s'emparer de la capitale provinciale et d'un barrage.

Ils ont été repoussés par une intervention des forces afghanes et américaines en mai.

En 2017, les insurgés ont essayé à trois reprises de s'emparer de la ville de Farah selon le réseau d'analystes Afghanistan Analysts Network.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles