Une étudiante empêche l'expulsion d'un Afghan en refusant de s'asseoir dans l'avion

Une étudiante a refusé mardi de s'installer à sa place dans un avion qui s'apprêtait à décoller de l’aéroport de Göteborg (Suède), afin d'empêcher l’expulsion d’un demandeur d’asile afghan présent à bord de l'appareil.

Une action préparée à l'avance : Elin Ersson, étudiante de l’Université de Göteborg, avait acheté un billet pour le vol entre Göteborg et la Turquie avec d’autres militants, après avoir appris que le ressortissant Afghan serait à bord pour être renvoyé dans son pays en guerre. 

La vidéo tournée par la jeune femme lors de son action a été vue plus d’un demi-million de fois. «Je fais ce que je peux pour sauver la vie d’une personne, y déclare-t-elle. Tant que quelqu’un est levé, le pilote ne peut pas décoller. Tout ce que je veux, c’est arrêter l’expulsion et je respecterai les règles. Tout est parfaitement légal et je ne commets aucun crime».

Un steward tente alors à plusieurs reprises de lui demander d’arrêter de filmer, en vain. Et un passager essaye même de s'emparer de son téléphone. «Qu’est-ce qui est plus important, une vie ou votre temps ?» lui dit alors l'étudiante.

La jeune femme acclamée

«Je veux qu’il quitte l’avion parce qu’il n’est pas en sécurité en Afghanistan, poursuit alors l'étudiante. J’essaie de changer les règles de mon pays, je ne les aime pas. Il n’est pas correct d’envoyer des gens en enfer».

Elle aura finalement gain de cause, les autorités faisant descendre le demandeur d’asile de l’avion. Et la jeune femme aura même droit aux applaudissements des passagers. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles