Alerte à l'anthrax à Disneyland Paris : il s'agissait de cocaïne

Le restaurant a été évacué après la découverte de l'enveloppe. [BERTRAND GUAY / AFP]

Une serveuse du restaurant Hakuna Matata à Disneyland Paris a donné l'alerte mercredi après avoir découvert une enveloppe contenant une poudre blanche. Craignant qu'il ne s'agisse d'anthrax, une bactérie mortelle, les gérants ont évacué l'établissement et prévenu les pompiers. 

Arrivés sur place vers 21h30, les sapeurs-pompiers de la cellule mobile d'intervention chimique (CMIC) ont bouclé le périmètre et récupéré la mystérieuse enveloppe, sur laquelle était dessinée l'emblème des Anonymous, pour analyses. 

Les résultats sont tombés une heure plus tard : il ne s'agissait pas d'anthrax, mais de cocaïne. 

Une enquête a été ouverte au commissariat de Chessy (Seine-et-Marne), la commune dont dépend le parc, qui devra déterminer pourquoi cette enveloppe remplie de drogue s'est trouvée là : a-t-elle été volontairement laissée sur place ou un consommateur l'a-t-il égarée ? 

L'anthrax avait fait la une de l'actualité au lendemain des attentats du 11-Septembre, lorsque des enveloppes contenant la bactérie avaient été envoyées à des médias et sénateurs américains, faisant cinq morts. 

 

Vous aimerez aussi

Julia Boyer s'apprête à confronter son agresseur au tribunal correctionnel de Paris
Faits divers Paris : l'agresseur de Julia, jeune femme transgenre, devant la justice
L'altercation a eu lieu lundi 20 mai, vers 23 heures, dans une supérette toulousaine.
Faits divers Toulouse : en pleine dispute avec une cliente, la caissière sort une machette
Faits divers Yonne : victime de la maladie mangeuse de chair, Céline s'offre une nouvelle vie

Ailleurs sur le web

Derniers articles