Il admet avoir tué sa grand-mère en la poussant dans une rivière

Si l'autopsie révèle que la victime était toujours en vie avant d'être jetée à l'eau, les faits pourraient être requalifiés en assassinat[REMY GBALDA / AFP]

Dans la nuit du jeudi au vendredi, un homme de 37 ans a avoué avoir assassiné sa grand-mère, handicapée, en la poussant dans une rivière du Nord. 

La vieille dame, âgée de 84 ans, était portée disparue depuis mardi 31 juillet. Rapidement, des témoins ont déclaré avoir vu son petit-fils pousser le fauteil roulant de l'octogénaire dans la Lys, une rivière située près de Lille

La dépouille, ainsi que le fauteil roulant, ont été retrouvés vendredi après-midi dans le cours d'eau, à environ 200 mètres du domicile de la victime, où elle vivait avec sa petite-fille et son petit-fils. 

L'homme, déjà connu des services de police pour des actes de violence envers sa grand-mère, a expliqué aux enquêteurs qu'il avait agi après une discussion «envenimée» avec son aïeule. Les premiers éléments de l'enquête pour «homicide volontaire» indiquent qu'il était ivre au moment des faits. 

Le coupable présumé devrait être mis en examen ce samedi 4 août. Si l'autopsie révèle que la victime était toujours en vie avant d'être jetée à l'eau, les faits pourraient être requalifiés en assassinat. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles