Oise : un détenu attaque un gardien de prison avec une canette découpée

Un détenu a tenté de taillader la gorge d'un surveillant pénitentiaire avec une canette coupé, vendredi 10 août à Liancourt[AFP / ARCHIVES]

Un agent pénitentiaire a été victime d'une violente agression ce vendredi dans le centre pénitentiaire de Liancourt, dans l'Oise. 

Un détenu muni d'une canette qu'il avait découpée à la main au préalable a tenté de trancher la gorge du surveillant qui venait d'ouvrir sa cellule, a indiqué Le Parisien. La victime est parvenue à esquiver l'attaque «de justesse», selon le média, avant que son assaillant ne lui assène un coup de poing violent au niveau de la tempe. Il a par la suite été transporté à l'hôpital.

Jérémie Jeanniot, délégué FO, a dénoncé «une véritable tentative de meurtre avec l’utilisation d’un objet particulièrement coupant». «C’est un miracle que les conséquences ne soient pas plus graves», a-t-il insisté auprès du Parisien.

Le syndicaliste a également mis en cause le manque de moyens humains dont bénéficie le centre pénitentiaire de Liancourt : «nos effectifs sont de 144 surveillants alors qu’ils devraient être de 189».

L'insécurité des surveillants pénitentiaires

Le détenu n'était pas «spécialement» connu par la direction de la prison pour des faits de violence. Il a été placé en quartier disciplinaire et le procureur de la République a été saisi dans le cadre de cette affaire.

Dimanche 5 août, un surveillant de la maison d'arrêt de Nîmes (Gard) avait été violemment agressé par un détenu armé d'une lame de rasoir. 

En janvier dernier, l'agression de trois surveillants pénitentiaires par un détenu allemand radicalisé avait provoqué une grève généralisée des gardiens de prisons. Le mouvement visait à demander davantage de moyens face à l'insécurité croissante à laquelle ils devaient faire face.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles