Fausse alerte au choléra à l’aéroport de Perpignan

Quelque 150 personnes ont été confinées mercredi à l'aéroport de Perpignan en raison d’une suspicion de choléra sur un enfant de 8 ans, dans un avion en provenance d'Oran (Algérie). L’enfant a été transporté au centre hospitalier de Perpignan où il a été confirmé qu’il n’était pas porteur de la bactérie du choléra.

C’est vers 13h45 qu'un avion de la compagnie ASL Airlines en provenance d’Oran en Algérie a atterri sur le tarmac de Perpignan. C’est un membre du personnel navigant qui a donné l’alerte. En cause, une suspicion de choléra sur un enfant de 8 ans. Transporté au centre hospitalier de Perpignan pour des examens, l’enfant n’est finalement pas porteur de la bactérie du choléra.

Les passagers ont quitté l'avion après une «désinfection des mains» et une prise de renseignement sur leurs adresses et identités afin de suivre l'évolution de leur état de santé, selon la préfecture.

Une épidémie de choléra a tué deux personnes en Algérie depuis son apparition le 7 août. Elle est «maîtrisée», a affirmé mardi le ministre de la Santé, Mokhtar Hasbellaoui.

Le choléra est une infection diarrhéique aiguë provoquée par l'ingestion d'aliments ou d'eau contaminés. Elle est facile à traiter par réhydratation notamment, mais peut tuer en quelques heures faute de traitement.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles