Airbnb bientôt interdit dans le centre de Paris ?

Les quatre premiers arrondissements sont parmi ceux où sont proposées le plus d'annonces.[© DR]

Ian Brossat, l’adjoint communiste au Logement à Paris, a réclamé ce dimanche la fin des locations d'appartements via Airbnb, la plate-forme de locations touristiques, dans le centre de la capitale.

«J('y) suis favorable dans les quatre premiers arrondissements de Paris», a souligné l’élu sur Europe1. Ce dernier avance en effet «qu’un quart» des logements dans ces quartiers «n’est plus occupé par des Parisiens», mais servent uniquement à la location touristique.

Notamment à cause de la hausse des prix induite par ce phénomène, les quatre premiers arrondissements sont parmi ceux qui perdent le plus d’habitants (- 4,7 % entre 2010 et 2015, contre - 1,66 % pour Paris, selon l’Insee).

Mais c’est l’Etat, et non pas la mairie de Paris, qui peut légiférer sur ce sujet. Et ce week-end, Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’État au Numérique, a plaidé pour «la régulation» plutôt que pour l’interdiction. Le projet de loi «Elan» sur le logement, actuellement en cours de discussion, prévoit notamment de durcir les sanctions contre les locations abusives.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles