Landes : la «piste criminelle privilégiée» dans la disparition en août d'une Ardéchoise

D'après les premiers éléments de l'enquête, le téléphone portable de Laura Fay a cessé d'émettre le 6 août.[Gendarmerie des Landes]

Laura Fay, 30 ans, a été aperçue pour la dernière fois le 6 août dernier, dans un supermarché de la commune de Labrit (Landes). La piste criminelle est privilégiée par le parquet de Mont-de-Marsan (Landes).

Originaire de Villeneuve-de-Berg (Ardèche), la jeune préparatrice de commandes de commerce en ligne se rendait au festival «Musicalarue», organisé dans le village landais de Luxey. Laura Fay «est partie seule avec son vélo, une tente et son sac de couchage, afin de se rendre chez une amie résidant dans la région», après une dispute avec son compagnon alors qu'il devait participer tous les deux au festival.

Vendredi, le parquet de Mont-de-Marsan, qui a lancé un appel à témoins, a annoncé qu'il ouvrait une information judiciaire pour «enlèvement et séquestration». Les sections de recherches des gendarmeries de Pau (Pyrénées-Atlantiques) et Grenoble (Isère) ont été saisies.

«L'évolution de l'enquête nous conduit aujourd'hui, en concertation avec la juge d'instruction saisie de l'affaire, à rendre publics certains éléments (...) afin de favoriser le recueil de témoignages», a précisé Olivier Janson, procureur de la République de Mont-de-Marsan.

D'après les premiers éléments de l'enquête, le téléphone portable de Laura Fay a cessé d'émettre le 6 août. Elle n'a ni contacté son employeur à Montélimar (Drôme) ni ses proches. D'autre part, aucune activité n'a été relevée sur ses comptes bancaires. Selon le procureur, elle ne présente «aucun antécédent suicidaire et n'a jamais disparu brutalement dans le passé».

Son compagnon entendu comme témoin

Plusieurs auditions ont été effectuées «afin de déterminer le contexte de cette disparition». Le procureur a également indiqué que «son compagnon, qui a été entendu comme témoin, est libre».

«À ce stade, il apparait primordial de recueillir des informations complémentaires sur les circonstances de sa disparition», a rajouté Olivier Janson, lançant un appel «à toutes personnes susceptibles d'avoir croisé Mlle Fay dans une zone comprise entre Luxey, Morcenx et Mont-de-Marsan, d'avoir éventuellement trouvé des objets ou biens en sa possession, d'avoir trouvé une toile de tente ou un sac de couchage, ou encore d'avoir remarqué tout événement ou trace suspects, de contacter la gendarmerie».

Laura Fay est une femme de type européen de 1,65 m, de corpulence mince, avec de longs cheveux bruns généralement noués. Le jour de sa disparition, elle portait un tee-shirt clair avec un logo Levis rouge, un short en jean et une casquette noire. Elle était en possession d'une tente Quechua bleue, d'un sac de couchage et d'un VTT.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles