Tout savoir sur Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture

Didier Guillaume avait déjà été pressenti pour occuper ce poste[LIONEL BONAVENTURE / AFP]

Le sénateur de la Drôme Didier Guillaume a été nommé ministre de l'Agriculture. Il succède à Stéphane Travert. 

Né le 11 mars 1959 à Bourg-de-Péage (Drôme), Didier Guillaume a commencé sa carrière politique en 1981, lorsqu'il est devenu responsable départemental du Mouvement des Jeunes Socialistes et coprésident du comité de soutien drômois à François Mitterrand lors de l'élection présidentielle, à 22 ans. 

Il sera élu pour la première fois deux ans plus tard, comme conseiller municipal d'opposition de sa ville natale. Didier Guillaume a ensuite gravi les échelons, devenant le premier maire socialiste de la commune en 1995, conseiller général de la Drôme en 1998, puis président de l'assocation des maires du département de 2001 à 2004. 

Les débuts au Sénat

En 2008, à 49 ans, il cède son fauteuil de maire à Nathalie Nieson pour faire ses premiers pas au Sénat, où il est membre de la Commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire. 

Élu président du groupe socialiste au Sénat en 2014, Didier Guillaume a abandonné son poste en 2018, pour prendre la tête du comité d'organisation de la Coupe du monde 2023 de rugby à XV en France. Il a finalement décliné la proposition de Bernard Laporte le 8 mai dernier, pour rejoindre le groupe du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) au Sénat. 

Didier Guillaume avait déjà été pressenti pour occuper ce poste, sous la présidence de François Hollande. En 2016, la proposition n'avait pas abouti. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles