Les prénoms préférés des Français en 2019

Un bébé dans les bras de sa mère Emma et Gabriel seront les prénoms stars en France l'année prochaine. [OLIVER BUNIC / AFP]

L'Officiel des Prénoms, publié ce jeudi 18 octobre, établit le classement des prénoms qui seront les plus donnés en France en 2019. Peu de nouveautés sont à noter, les prénoms classiques tels que Louise, Gabriel, Emma et Raphaël gardant la cote.

Emma pour les filles, Gabriel pour les garçons. Voilà les deux prénoms de nouveaux-nés qui seront en tête du hit-parade l'année prochaine, selon la 16e édition de L'Officiel des prénoms, dévoilé par Le Parisien ce mercredi 17 octobre. C'est peu dire que ces prénoms sont des incontournables depuis plusieurs années. En 2017, Emma occupait la deuxième place du classement, et Gabriel trustait déjà la première marche du podium.

Dans la suite du palmarès, les tendances restent les mêmes. Chez les filles, on retrouve les classiques Louise et Jade aux 2e et 3e places, suivis d'Alice et Mila. Chloé, Inès, Lina, Léa et Léna complètent le top 10. Du côté des garçons, les traditionnels Raphaël (3e), Léo (4e) et Adam (5e) sont toujours là. A noter tout de même la belle progression de Louis, 2e cette année après une 7e place l'an dernier. Dans le reste du top 10 sont présents Jules, Lucas, Maël, Hugo et Liam.

Les prénoms «caméléons» en force

Seule évolution notable, la montée en puissance de ce que Stéphanie Rapoport, co-auteure de l'ouvrage, appelle les prénoms «caméléons», c'est-à-dire faisant référence à plusieurs cultures différentes. «Ils sont très en vue chez les parents de la génération Erasmus, celles et ceux qui ont passé une année ou plus à étudier à l’étranger et à se frotter à des modes de vies - et des prénoms - différents», explique Stéphanie Rapoport au Parisien. On retrouve également ces prénoms «dans les familles avec un parent catholique et l’autre juif ou musulman, et chez les familles ou l’un des parents est d’origine étrangère», précise la co-auteure.

Parmi les prénoms «caméléons» les plus populaires, on retrouve chez les garçons Gabriel, mais aussi Adam, qui fait référence au premier homme sur la Terre dans les trois religions monothéistes, ou encore Eden, Noé et Naël. Chez les filles, le succès de prénoms comme Lina, Mila, Ambre ou Jade s'explique par le fait qu'ils se comprennent «à la fois en langues française, chinoise, indienne, grecque et arabe», conclut Stéphanie Rapoport.

Vous aimerez aussi

La liberté de la presse en 2019 [Jean-Michel CORNU, Sébastien CASTERAN / AFP]
Société Liberté de la presse : le monde continue de s'assombrir pour les journalistes
Classement Kylian Mbappé, personnalité préférée des enfants
L'alimentation est l'un des éléments expliquant l'excellente santé des Espagnols.
Classement L’Espagne, pays avec la meilleure santé au monde

Ailleurs sur le web

Derniers articles