«J’ai tué ma femme, venez vite» : une jeune maman de 21 ans meurt sous les coups de son compagnon

Frappée dans l’appartement familial par son compagnon de 23 ans, une jeune maman de 21 ans a succombé à ses blessures jeudi à l’hôpital de Besançon (Doubs).

Les forces de police et les secours avaient été prévenus par un appel de l’auteur des coups. «J’ai tué ma femme. Venez vite», leur a-t-il demandé. Une fois sur place, ils ont découvert le corps inanimé de la victime. Transférée au CHU dans un état critique, elle est décédée dans la nuit.

«Sur la nature des coups, on ne sait pas grand-chose pour l’instant», détaille la procureur à France Bleu. «La jeune femme présente une plaie à la tête. On s’oriente vers une dispute conjugale qui a mal tourné». Aucune trace d’arme n’a été relevée. Les coups auraient été porté à mains nues.

le compagnon trop choqué pour s'expliquer

Selon le média local, la petite fille du couple, âgée de 13 mois, aurait assisté à la scène. Elle a été placée auprès des services spécialisés.

Une enquête pour tentative de meurtre a été ouverte. Placé en garde à vue, le compagnon était trop choqué pour être entendu. Il a été transféré en hôpital psychiatrique.

Le couple venait d’emménager dans leur immeuble. La victime était caissière dans un supermarché de la commune de Mandeure (Doubs). La profession du suspect n’est pas connue.

À suivre aussi

Faits divers Alpes-Maritimes : un enfant autiste de 6 ans meurt dans un accident d’ascenseur
La victime est passée par la fenêtre du train pour rattraper le voleur
Faits divers Il tente de récupérer son téléphone volé et se fait sectionner la jambe
Faits divers Courbevoie : le corps d'une retraitée retrouvé chez elle cinq ans après sa mort

Ailleurs sur le web

Derniers articles