Un appel à la purge contre les policiers lancé sur les réseaux sociaux

Un texte appelant à attaquer les forces de l’ordre de Corbeil-Essonnes a été diffusé ce week-end sur Snapchat. Depuis, il est depuis repris et partagé sur les réseaux sociaux.

Le message précise les règles à suivre pour ce déchainement de violences, prévu le soir du 31 octobre. «Toutes les armes sont autorisées», «tous les vols» également, les voitures et poubelles doivent être incendiées et les forces de l’ordre devront être attaquées «au mortier, feux d’artifices, pétards (et) pierres».

Il est demandé aux participants de se vêtir de noir, si possible en portant un masque. L’appel s’est répandu comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux, et des messages similaires ont été diffusés pour des actions identiques dans les départements d’Ile-de-France ou à Grenoble et ses banlieues.

Selon Le Parisien, un guet-apens en lien avec ces appels a eu lieu dimanche soir à Corbeil-Essonnes. Pompiers et forces de l’ordre sont intervenues après l’incendie de trois véhicules, avant d’être caillassés par une trentaine d’individus. Deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Le syndicat de policiers Unité SGP a saisi le ministre de l’Intérieur, afin qu’une plainte soit déposée contre les auteurs des messages.

À suivre aussi

Délinquance Yvelines : un policier traîné sur la route par le conducteur d’une voiture volée
Les arbres en ville permettent également d’économiser de l’énergie, de stocker le carbone, de purifier la qualité de l’air et de l’eau...
Étude Plus une ville est végétalisée, moins il y a de violence
La délinquance a explosé dans les rues de la capitale depuis janvier et la crise des "gilets jaunes", selon Anne Hidalgo [JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives]
Société «Explosion» de la délinquance à Paris, la mairie réclame des policiers

Ailleurs sur le web

Derniers articles