Blocage des «gilets jaunes» : une agression homophobe dans l’Ain ?

Les deux hommes sont décidés à porter plainte. [Capture d'écran Facebook]

Un conseiller municipal de Bourg-en-Bresse et son compagnon ont été pris à partie par des manifestants samedi alors qu’ils avaient pris la route pour se rendre dans un supermarché.

Vers 11h30, Raphaël Duret et son compagnon souhaitaient se rendre dans un magasin quand, dans un rond-point barré par des «gilets jaunes», ils sont tombés sur un barrage. Une action qui a déchaîné les manifestants. «Ils ont essayé de nous arracher de nos places, un cauchemar, on a rien compris», a raconté l’élu.

Les deux hommes ont reçu des coups de poing et des coups de pied, rapporte la Voix de l’Ain. «Une véritable émeute», affirme le conseiller. Les agresseurs s’en sont également pris au véhicule : un feu arrière, les rétroviseurs et le pare-brise arrière ont été détruits.

Durant l’attaque, Raphaël Duret a entendu certains manifestants dire : «Je le reconnais, c’est un pd.» «A partir de là, ils nous ont menacés», se rappelle-t-il. Les menaces de mort ont fusé mais heureusement pour les victimes, deux policiers sont intervenus.

«Ils ont dû m’accompagner pour me faire sortir du secteur en sécurité», a commenté sur les réseaux sociaux le compagnon du conseiller. Le média précise que le couple est décidé à porter plainte.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles