#NousToutes : des milliers de personnes manifestent contre les violences sexistes et sexuelles

12.000 personnes ont commencé à défiler samedi après-midi à Paris contre les violences sexistes et sexuelles, à l'appel du mouvement citoyen #NousToutes. 

A partir de 14h30, le cortège a démarré, sur la place de l'Opéra en direction de la place de la République, à Paris, à la veille de la journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes. 

Une cinquantaine de marches sont par ailleurs organisées dans une cinquantaine de villes de France comme Marseille, Lyon, Toulouse ou encore Lille.

A 13h30, Ouest-France dénombrait déjà un millier de manifestantes et manifestants contre les violences faites aux femmes. 

Beaucoup de manifestants arboraient des pancartes «Ras le viol !» réclamant la fin de «l'impunité des agresseurs» et «des moyens financiers suffisants». Le dress code choisie par le mouvement citoyen étant le violet, le cortège arborait cette couleur. 

Sur le réseau social Twitter, des nombreux internautes ont partagé des photos et des vidéos de la marche avec les hastags #NousToutes et #JeMarcheLe24.

123 femmes tuées par leur conjoint en 2016

«Cette mobilisation est inédite» dans son ampleur, a souligné Caroline De Haas, une des instigatrices de ces marches féministes, ce matin sur France Inter. 

Différentes personnalités parmi lesquelles les comédiennes Muriel Robin, Eva Darlan, Vanessa Demouy et Juliette Arnaud se sont jointes à la marche parisienne. 

En France, en 2016, 123 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon, soit environ une tous les trois jours. Chaque année, près de 220 000 femmes subissent des violences dans un cadre conjugal. En outre, plus de 250 femmes sont violées chaque jour, et une sur trois a déjà été harcelée ou agressée sexuellement au travail. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles