11 personnes interpellées après le saccage d'un péage dans les Bouches-du-Rhône

Il semblerait qu'aucun des onze interpellés soit un gilet jaune. [CNEWS]

Onze individus ont été interpellés après de fortes dégradations au péage de La Ciotat, dans les Bouches-du-Rhône, dans la nuit de samedi à dimanche.

Il semblerait qu'aucun des onze interpellés soit un gilet jaune.

Parmi eux, neuf personnes ont été placées en garde à vue à La Ciotat et deux à Marseille.

L'échangeur a «fait l'objet au cours de la nuit dernière de saccages et d'un incendie volontaire», détaille Vinci autoroutes dans un communiqué.

La veille, près de 500 gilets jaunes s'étaient regroupés samedi au niveau du péage de La Ciotat. Dimanche matin, le péage était fermé à la circulation dans le sens de la sortie depuis Toulon et Marseille, a précisé la société gestionnaire. 

Dans le département des Bouches-du-Rhône, les gilets jaunes ont continué leur mouvement avec dix barrages filtrants et dix manifestations, a précisé dans la journée la préfecture.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles