Suivez en direct l'entretien de François Hollande, invité de l'émission «We Demain»

Un président connecté. L’ancien chef de l’Etat, François Hollande, est le premier invité de la nouvelle émission We Demain, du nom de la revue trimestrielle qui scrute depuis 2012 les initiatives et les mutations de notre époque.

L’homme d’Etat est interrogé par le directeur de la publication, François Siegel, et par le journaliste politique Gérard Leclerc, qui officie par ailleurs sur CNEWS. Leurs échanges, diffusés en direct sur les sites wedemain.fr et cnews.fr, portent principalement sur des thématiques environnementales.

De grands thèmes et du débat

Au menu : les enjeux de la COP24, qui se tiendra en Pologne au début du mois de décembre, le bilan de l’accord de Paris, signé au terme de la COP21, ou encore les mesures vertes engagées par Emmanuel Macron. «Pourquoi les Etats sont-ils aussi frileux sur les mesures à prendre pour protéger l’environnement ? Tel sera notre fil conducteur», précise François Siegel.

Evidemment, des sujets d’actualité pourraient s’inviter dans le débat, comme la grogne des gilets jaunes, les élections européennes, ou encore la question de l’éventuel retour en politique de François Hollande.

Suivront des questions-réponses avec le public (entre 100 et 180 invités), avant une séance de dédicaces de son livre, Leçons du pouvoir (éd. Stock).

Un exercice que We Demain mènera une fois par mois, avec une ou deux personnalités, toujours sur la ligne de l’avenir, du numérique et de l’écologie.

Vous aimerez aussi

Christophe Castaner et Didier Lallement à Paris, le 21 mars 2019 [Christophe ARCHAMBAULT / AFP]
Politique Christophe Castaner rappelle au nouveau préfet de police de Paris de «maintenir l'ordre public» «dès samedi»
Florian Bachelier : « Le premier devoir de l’Etat c’est l’ordre public »
Politique Gilets jaunes : «Le premier devoir de l’Etat c’est l’ordre public», estime le député Florian Bachelier
L'âge légal de départ à la retraite «reste fixé à 62 ans» dans le cadre du système «universel» voulu par Emmanuel Macron, a déclaré Jean-Paul Delevoye.
Politique Réforme des retraites : «l'âge légal reste fixé à 62 ans», annonce Jean-Paul Delevoye

Ailleurs sur le web

Derniers articles