Meurtre d'Alexia : un texte compromettant retrouvé dans l'ordinateur de Jonathann Daval

En janvier dernier, Jonathann Daval était revenu sur sa déposition. Il assure aujourd'hui que c'est son beau-frère, Grégory Gay, qui aurait tué Alexia lors d'une dispute. [SEBASTIEN BOZON / AFP]

Nouveau rebondissement dans l'affaire Alexia Daval. Les enquêteurs ont découvert un document Word dans l'ordinateur de son époux, Jonathann Daval, retraçant la journée du samedi 28 octobre 2017.  Un texte de deux pages écrit une dizaine de jours après la mort de son épouse, comme l'a révélé l'émission Sept à Huit.

Tel un pense-bête, le document fait le déroulé d'une fausse journée avec Alexia où il a consigné ce qu'il se serait passé le jour de sa disparition. Or, la jeune femme était déjà morte. Son corps a été retrouvé dans un bois en Haute-Saône, deux jours plus tard.

«Lever tous les deux 7 heures et déjeuner ensemble devant série Grinder. Elle (Alexia, ndlr) a déjeuné un peu de salade de fruits  », a écrit Jonathann dans ce texte Word. Avant d'ajouter : « avant 9 heures, salle de bain. Elle s'habille en vêtements de sport : débardeur rose, tee-shirt gris, lunette rouge, short noir, chaussettes blanches, baskets roses et gilet de sport coton rose. J'ai vidé le lave-vaisselle, étendu le linge. J'ai pris une douche. 9 heures 15, bisou, câlin. Je suis allé chez mes parents vider le seau à compost, j'ai bu un café avec ma maman. Monsieur Dumont m'a vu sur le rond-point. Je suis allé au bar, boire un café, voir Jean-Pierre. Je suis retourné à la maison, elle n'était toujours pas rentrée. On est allé à la maison, aux urgences, et à la gendarmerie vers 11 heures 45.»

Autre fait accablant, une bombe aérosol trouvée au domicile du couple pourrait l'impliquer dans la crémation du corps d'Alexia, un fait qu'il a toujours nié.  Mais ce n'est pas tout : seul l'ADN de Jonathann Daval a été trouvé sur le corps et les vêtements de son épouse. 

En janvier dernier, Jonathann Daval était revenu sur sa déposition. Il assure aujourd'hui que c'est son beau-frère, Grégory Gay, qui aurait tué Alexia lors d'une dispute. A la suite du drame, il a évoqué «un pacte secret» scellé avec ses beaux-parents pour dissimuler les faits. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles