82% des Français ne veulent pas d'une alliance entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen

A la question «souhaitez-vous qu'une telle alliance s'opère ?», 82% des Français interrogés ont répondu «non»[PATRICK HERTZOG / AFP]

D'après les résultats d'un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche publié ce dimanche 13 janvier, huit Français sur dix estiment qu'une alliance entre La France insoumise (LFI) de Jean-Luc Mélenchon, le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen et le mouvement des «gilets jaunes» n'est ni probable, ni souhaitable. 

L'étude en question explorait la possibilité d'un scénario «à l'italienne» en France, soit la convergence entre «le parti d'extrême droite (la Ligue) et le mouvement populiste (5 étoiles) qui ont formé un gouvernement d'union et dirigent» désormais l'Italie ensemble. 

Mais les Français ne semblent pas favorables à ce genre d'alliance des extrêmes dans l'Hexagone : en effet, sur les 952 personnes interrogées au téléphone entre le 11 et le 12 janvier, 20% seulement jugent cette alliance «probable», dont 4% «très probable». En revanche, 43% ne l'estiment «pas probable du tout». 

A la question «souhaitez-vous qu'une telle alliance s'opère ?», 82% des Français interrogés ont répondu «non», dont 69% «non pas du tout». Parmi les sondés, les sympathisants RN (49%) semblent plus convaincus que les Insoumis (23%) par la pertinence de ce rapprochement. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles