Alain Soral condamné à un an de prison ferme pour injure et provocation à la haine raciale

Alain Soral.[AFP]

Le tribunal correctionnel de Bobigny a condamné jeudi l'essayiste d'extrême droite Alain Soral à un an de prison ferme pour avoir injurié une magistrate et tenu des propos antisémites sur son site internet.

Alain Bonnet, dit Soral, avait notamment écrit en mars 2018 sur son site Egalité et réconciliation : «les juifs sont manipulateurs, dominateurs et haineux». Contre la magistrate, il affirmait : «Je n'ai jamais entendu autant de mensonges et de malhonnêteté sortir de la bouche d'une femme, et pourtant des salopes, j'en ai connues».

Vous aimerez aussi

Le Portugais Rui Pinto, principal artisan des "Football Leaks", à son arrivée sous escorte policière au tribunal de Budapest, le 5 mars 2019 [FERENC ISZA / AFP/Archives]
Justice Football Leaks : le hacker Rui Pinto extradé au Portugal
Depuis l'été, l'affaire Benalla a donné lieu à l'ouverture de cinq procédures judiciaires distinctes et de nombreux rebondissements.
Justice Affaire Benalla : les sénateurs saisissent la justice, Edouard Philippe et Richard Ferrand les boycottent
Mort d’Arthur Noyer : Nordahl Lelandais a participé à une reconstitution
Justice Mort d’Arthur Noyer : Nordahl Lelandais a participé à une reconstitution

Ailleurs sur le web

Derniers articles