Neige à Paris : le dispositif en chiffres

La neige est attendue dans la nuit de mardi 29 à mercredi 30 janvier à Paris. La neige est attendue dans la nuit de mardi 29 à mercredi 30 janvier à Paris.[© Lionel BONAVENTURE / AFP]

La municipalité parisienne a déclenché dès ce mardi 29 janvier des mesures exceptionnelles pour prévenir les risques de chutes et d'accidents dans la capitale, à l'approche d'un important épisode neigeux.

Alors que Météo France a déclenché la vigilance orange neige et verglas pour l'ensemble de l'Ile-de-France, un dispositif de salage va être mis en place dans les rues de Paris, avec 75 agents mobilisés, 6 chauffeurs et 20.000 points de salage prévus.

Selon la municipalité parisienne, le gros de la chute de neige «est attendue vers 21h / 22h jusqu’à 1h du matin» et pourrait ensuite «se poursuivre jusqu’à 6h du matin», «pour des cumuls pouvant atteindre de 7 à 10 cm».

1 mélange de saumure/Sel

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le sel déversé dans la rue n'est pas du simple sel de cuisine mais un mélange spécifique, composé de saumure (mélange de sel solide et d'eau) et de sel.

6.000 tonnes de sel pour l'hiver

Comme l'année dernière, la mairie de Paris s'est dotée de 6.000 tonnes de ce mélange, conservé dans les locaux techniques de la ville auprès des saleuses, et prêt à être déversés à tout moment.

Dès ce mardi 29 janvier, les saleuses de la Direction de la propreté et de l'eau (DPE), alors que différents prestataires sont mobilisés dans le même temps. Selon la mairie, «les équipes seront prêtes à 19h30 afin d’être opérationnelles dès le début de la chute de neige».

20.000 points de salage

Dès mercredi matin, 20.000 points «stratégiques pour les piétons (passages piétons, escaliers, accès aux bouches de métro, abris bus)» seront salés. Les pistes cyclables seront également concernées, et des engins de déneigement spécifique – plus petit – seront chargés d'y racler la poudreuse.

Et rien ne sera laissé au hasard, puisqu'il est d'abord prévu de saler le périphérique et les bretelles d’accès, ainsi que les voies sur berges et les ponts. De plus, neuf véhicules seront dédiés au déneigement des voies des bus, afin qu'ils puissent continuer leur service malgré les chutes de neige.

600 KM DE CHAUSSÉE

Les premières interventions sont d'ailleurs prévues dès mardi 28 janvier au soir, et durant la nuit de mardi à mercredi. Selon la mairie, «un traitement curatif de salage sera opéré sur les 600 kilomètres de chaussée prioritaires». Mais il faudra attendre l’arrivée de la neige pour procéder au passage de lames.

250 TONNES DE SEL PAR TOURNÉE

Pour information, une tournée complète représente entre 200 et 250 tonnes de sel, qu'il ne sert à rien de déverser trop vite et trop tôt. En effet, l'arrivée de la neige ce mardi soir ou cette nuit doit succéder à un épisode de pluie. «Il n’est pas pertinent d’effectuer un traitement préventif car le sel épandu serait lavé par la pluie», a ainsi fait savoir la mairie.

75 AGENTS MOBILISÉS

Pour l’ensemble de ces opérations, 75 agents et 6 conducteurs des prestataires seront mobilisés. Soit une quarantaine de véhicules de déneigement. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles