Calais : une centaine de migrants s'introduit sur le port, 63 individus interpellés

Les opérations sont désormais «terminées»[Philippe HUGUEN / AFP]

Samedi soir, une centaine de migrants s'est introduite illégalement dans le port de Calais (Pas-de-Calais) et plusieurs dizaines d'entre eux ont réussi à monter à bord d'un ferry. Soixante-trois personnes ont été interpellées.

C'est aux alentours de 21h15 que ces migrants ont pénétré dans l'enceinte du port, dans l'espoir de rejoindre le Royaume-Uni. Munis d'une échelle d'entretien et profitant de la marée haute, une cinquantaine d'individus est montée dans le «Calais Seaways», un ferry de la compagnie DFDS «en provenance de Douvres et qui venait d'accoster», comme l'a précisé Jean-Philippe Vennin, sous-préfet de permanence pour le Nord et le Pas-de-Calais, à l'AFP. 

Une intrusion inédite par son ampleur

Une fois sur place, les sapeurs-pompiers du Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieu périlleux (GRIMP) ont d'abord dû repêcher deux migrants tombés à l'eau, en hypothermie. Ils ont ensuite organisé «la sortie des véhicules, voitures et poids lourds» et «ratissé le ferry», interpellant au passage quarante-six premières personnes. 

A 10h30 ce matin, les sapeurs-pompiers étaient toujours sur place pour essayer de faire descendre «une petite dizaine de migrants» regroupée «sur une passerelle exposée en plein vent à plusieurs dizaines de mètres de hauteur», a indiqué Jean-Philippe Vennin. Ils «refus[aient] de descendre. Une première tentative des sapeurs-pompiers a permis de les approcher, mais pas de les convaincre, et une deuxième tentative» a été menée ce matin, selon le sous-préfet, précisant que les «conditions météo pluvieuses et venteuses» rendaient l'opération «compliquée». 

Ces dix-sept migrants ont finalement été interpellés dimanche matin, portant le total des interpellations à soixante-trois personnes. Les opérations suite à cette intrusion d'ampleur sont désormais «terminées». 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles