Saccage du Fouquet's : un couple jugé samedi en comparution immédiate

Le Fouquet's restera fermé pendant «plusieurs mois» en raison des dégradations. [Thomas SAMSON / AFP]

Un couple d'Indre-et-Loire doit être jugé en comparution immédiate, samedi 22 mars, au tribunal de Paris, après le saccage du célèbre restaurant Le Fouquet's lors de l'acte 18 des gilets jaunes.

Le couple avait été interpellé à son domicile jeudi et placé en garde à vue pour «vol et dégradations de biens privés».

Des photos sur Facebook

Les enquêteurs du 1er district de police judiciaire de Paris avaient été mis sur la piste des supects après des publications sur Facebook, rapporte RTL. La jeune femme de 30 ans s'était vantée sur le réseau social d'avoir participé à la manifestation parisienne, qui a été émaillée de violences et de saccages. La suspecte avait également publié des photos d'un tabouret et de couverts du Fouquet's, qui avait été pillé et incendié. 

Jeudi, les policiers ont bien retrouvé les objets en question au domicile de la jeune femme. Son conjoint, qui a indiqué qu'il était avec elle à la manifestation, a lui aussi été arrêté et placé en garde à vue. 

Samedi 16 mars, lors du 18e week-end de mobilisation des gilets jaunes, la célèbre brasserie des Champs-Elysées avait été vandalisée puis incendiée. Ce vendredi, l'établissement a annoncé qu'il restera fermé «plusieurs mois» en raison des «dégâts considérables». 

Lundi et mardi, le tribunal correctionnel de Paris a prononcé 23 peines de prison ferme à la suite du saccage de la mythique avenue. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles