Trois appartements d'un gilet jaune saisis pour rembourser ses dégradations

MEHDI FEDOUACH / AFP

Un gilet jaune s'est vu saisir trois de ses appartements afin de payer pour les dégâts qu'il aurait commis dans le cadre de la mobilisation, qui a fêté samedi 18 mai ses six mois.

Selon le Point, la brigade de recherches de Draguignan aurait identifié deux gilets jaunes, déjà interpellés le 13 mai dernier. 

Ils auraient, entre le 26 décembre 2018 et le 8 mars 2019, incendié huit équipements publics et détruit, le long de l'autoroute A8 dans le Var, une station-service et des radars automatiques. 

L'un des deux individus a pu être identifié grâce à la vidéo-surveillance de la station service et à son ADN retrouvé sur place. Et c'est grâce à la géolocalisation téléphonique que les enquêteurs ont pu appréhender son complice.

En détention provisoire, l'un des deux casseurs s'est vu saisir une partie de son patrimoine immobilier, d'une valeur de 175.000 euros. Une décision inédite depuis le début du mouvement prise par le parquet. Pour rappel, le montant des dégradations sur l'autoroute A8 s'élève à 233.000 euros.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles